Hupla

Milieu professionnel, quels défis pour les femmes de talents en 2023 ?

 

Nous avons célébré il y a peu la Journée Internationale des femmes. Une journée ô combien mémorable pour rappeler leurs innombrables contributions à l’édifice même du monde. Véritables piliers dans la construction de nos sociétés actuelles, comment ne pas rendre hommage à leur force et leur participation à la vie publique, économique et sociale de l’humanité.

Le rôle des femmes dans le milieu professionnel a connu une évolution significative au cours des dernières décennies. Malgré ces avancées, les challenges sont toujours nombreux au quotidien. Dans le cadre professionnel, quels seront les défis à relever ?

 

🫶 L’accès aux formations et aux métiers

 

 

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les femmes peuvent rencontrer plus de difficultés pour accéder à la formation professionnelle et à certains métiers à tendance sexuée. Pour citer par exemple :

 

  • Les stéréotypes de genre peuvent influencer les choix de formation et les orientations professionnelles. Les femmes peuvent être exclues des domaines traditionnellement considérés comme « masculins », tels que la technologie, les sciences et l’ingénierie. Face aux stéréotypes et confrontées à des opportunités de carrière limitées, elles sont plus susceptibles de travailler à temps partiel ou de contracter des emplois précaires et moins ambitieux.
  • Le manque de temps, dû aux responsabilités familiales comme les tâches ménagères et les enfants bien souvent « dédiées » aux femmes.
  • Les coûts de formation peuvent également constituer un obstacle pour les femmes, en particulier si elles ont un salaire inférieur à celui des hommes.

 

Il est donc majeur de travailler à éliminer ces obstacles pour garantir que les femmes aient un accès égal à la formation professionnelle et aux métiers. Cela peut inclure des initiatives telles que des programmes de bourses et de subventions, la mise en place de politiques de formation initiées par l’entreprise elle-même et qui prennent en compte les responsabilités familiales et l’égalité des sexes.

 

💰 La question du salaire

 

 

Bien que les choses aillent de mieux en mieux, l’écart entre les salaires des hommes et des femmes est toujours présent, et ce, même si la femme occupe la même position qu’un homme.

Elles sont encore parfois payées moins que les hommes pour le même travail, ce qui peut avoir des répercussions considérables sur leur carrière et leur sécurité financière future.

Pour le même travail, elles peuvent être payées moins que leurs homologues masculins. Selon une étude de l’INSEE de 2021, cet écart est de 24% en moins que celle des hommes.

Les entreprises doivent donc prendre des mesures pour garantir l’égalité salariale et offrir des opportunités de carrière qui permettent aux femmes de subvenir à leurs besoins.

 

🟰 Représentation et parité

Les femmes ne sont pas encore assez représentées dans les postes de direction et dans certains secteurs d’activité. Les entreprises doivent prendre des mesures pour promouvoir la diversité et l’inclusion et garantir que les femmes soient représentées à tous les niveaux de l’organisation.

En effet, les femmes chefs d’entreprise et les femmes politiques sont en sous-effectif.

En France, les femmes représentent environ 48% de la population active, mais seulement 42% de cadres.

Une étude faite par Bpifrance en décembre dernier révèle que même si les femmes représentent un tiers des créateurs d’entreprises, il y a uniquement 12% de femmes dirigeantes de PME de plus de 10 salariés. Ce pourcentage est toutefois plus élevé pour les TPE.

En politique, les femmes n’ont pas encore atteint la parité dans les institutions françaises. L’assemblée de la XVIe législature compte 215 femmes, soit 37,3 % contre 362 hommes, et au Sénat, les femmes représentent 35% des sénateurs.

Pour la France, depuis le 1er mars 2023, toutes les entreprises de 50 salariés et plus ont pour obligation de calculer et publier leur Index de l’égalité professionnelle et pour certains afficher la représentation entre les femmes et les hommes sur leur site Internet. Les résultats sont ensuite envoyés à leur CSE et intégrés sur le site http://egapro.travail.gouv.fr du ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion.

 

 

Malgré les progrès considérables déjà réalisés, il reste encore beaucoup à faire pour garantir la représentation, l’égalité et la parité complète avec de vrais effets tangibles pour les femmes.

En attendant, nous ne pouvons qu’œuvrer pour l’atteinte de cet idéal au sein de nos organisations. Car qu’importe son domaine d’activité, chacune femme prouve ses valeurs dans toutes les sphères de la vie et mérite d’être reconnue pour son travail.

 

Vous aimeriez mettre en œuvre cette action dans votre entreprise et vous souhaitez l’inclure dans un plan d’action structuré, simple et efficace ?